Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 20 ans pour la fin de l'apartheid

    Quand j'étais gosse, j'entendais parler de l'apartheid. Je savais ce que ça désignait, convaincue qu'il s'agissait là d'une chose ancienne appartenant à l'Histoire et abolie depuis belle lurette.

     

    Et puis en grandissant j'ai appris que l'apartheid était une réalité contemporaine. Qu'en Afrique du Sud, en plein vingtième siècle il existait encore une telle ségrégation.

     

     

    En Afrique. Sur la terre-même du peuple noir.

     

    J'étais ado lorsque, entre 1989 et 1991, l'apartheid a été progressivement aboli. La libération de Nelson Mandela en 1990 reste le second évènement historique marquant de ma vie après la chute du mur de Berlin.

     

    1990, c'était hier. C'est beau sur le papier, ça l'est moins dans la réalité car très difficile à mettre en application. La ségrégation est inscrite dans les mémoires et il est difficile d'effacer quarante ans d'humiliations et de souffrances.

     

    J'ai vu il y a quelques temps le film Invictus qui raconte le combat de Mandela à travers son utilisation de l'équipe nationale de rugby. Il montre aussi toute la difficulté de réconcilier les noirs et blancs dans ce pays déchiré. Un chouette film, j'ai bien aimé.

     

    Bref, voilà seulement 20 ans que l'apartheid a été aboli en Afrique du Sud. C'est vraiment très très peu pour une race (les humains) qui se dit "civilisée".

    Lien permanent Catégories : Culture